Ma vie de baroudeuse

Le 1er février 2021, à 27 ans, je me lance dans la vie ! 

Les sites cineastes.org et lanewsletterdelacteur m’y aident vraiment.
Tous les jours, je postule sans relâche. J’ai énormément de projets en tant que bénévole pour commencer.

Les points positifs quand on est bénévole :

  • Vous créer une bonne démo pour la suite des événements. En effet, à force de passer devant la caméra, vous obtenez des images de vous et vous allez pouvoir les utiliser afin de créer votre fameuse bande démo ;
  • Cela vous forme au métier. Se former sur des court-métrages étudiants est important. Vous découvrez et apprenez énormément de choses, ne serait-ce que le vocabulaire technique. Cela vous permet d’arriver sur des tournages à plus haut budget sans être complètement paumée ;
  • Vous rencontrez énormément de monde, vous agrandissez votre carnet d’adresse ;
  • Les midis sont très, très, très souvent défrayés. Le repas vous est offert et quand on est étudiant ou qu’on n’a pas d’autre revenu, ça compte beaucoup ;
  • Franchement, c’est chouette.

Les points négatifs du bénévolat… Vous aviez deviné… Ça  ne vous fera pas manger à chaque repas !

En conclusion :
Allez-y, foncez !

Ça va vous permettre d’apprendre et surtout d’être confronté au métier ! C’est-à-dire attendre la plupart du temps. Sur 8h de tournage, vous passez plus de la moitié du temps à attendre que l’équipe technique ou le réalisateur soient prêts. Cela est tout à fait normal ! C’est dans ces moments d’attente qu’il faut en profiter pour observer et se faire des contacts.
Ne cessez pas de postuler, de vous faire connaître et ne refusez rien si éthiquement vous pouvez le faire ! Vous voulez être comédienne ? Alors allez-y à fond ! Ce n’est pas sur Paris mais à Lyon ? Évidemment que vous dites OUI ! Débrouillez-vous pour aller dormir chez des amis et pour le train, je vous conseille l’abonnement « TGV max » qui est quand même super rentable ! Personnellement, j’ai cet abonnement et la carte jeune, les deux combinés permettent de ne pas me ruiner. Le plus est d’avoir anticipé votre projet, et donc d’avoir mis de l’argent de côté un minimum avant de vous lancer. Et si vous n’avez rien mis de côté… Eh bien, raison de plus pour foncer !

Retroussez vos manches, levez la tête et serrez les dents. Vous allez vous prendre un paquet de « non ». Vous allez avoir l’impression de ne pas y arriver 99% du temps et d’être à la ramasse les 0.99% restants. Il vous reste donc 0.01% auxquels vous devez vous raccrocher coûte que coûte et que vous ne devez jamais perdre de vue. C’est pour ces 0.01% d’espoir qu’il faut vous lancer et ne jamais baisser les bras.
Personnellement je le fais pour l’expérience : être le vendredi avec le réalisateur Dario Fau, puis le week-end dans une ambiance super angoissante pour « Ça part en prod », eh bien ça, ça m’émerveille.


Vagabonder m’émerveille. Vivre tout simplement m’émerveille. J’ai décidé de me lancer sur la voie de la comédie pour m’en prendre plein les yeux et ressentir.
Sérieusement, c’est dur car le chemin, vous ne le voyez pas. Et quand on vous demande « Ha, tu es actrice ?… » La seule réponse est :

« Je sais pas, et pour l’instant il va falloir se contenter de ça ».

Mon conseil : entourez-vous d’amis et de proches qui seront là pour vous et sauront vous épauler. Puis le deuxième conseil, c’est de kiffer tout simplement, d’être heureuse de le faire et de sourire, encore et encore… Souriez, vous êtes filmé…


Avec tout mon amour,
Victorine

Continue Reading